Antoine Permis-conseils

Le démarrage

La base de la conduite c'est le démarrage. Maîtriser le démarrage vous aidera pour la suite. 

Démarrage sur le plat

1) je débraye à fond.
2) je passe la 1ère vitesse.
3) je cherche une accélération stable entre 1500 et 2000t/minute.
4) je remonte la pédale d’embrayage jusqu’au point de patinage.
5) je reste 3 secondes en maintenant le point de patinage.
6) je lâche progressivement l’embrayage en l’accompagnant avec le pied et j’accélère.

Étapes pour vous s’arrêter :

1) je lâche l’accélérateur.
2) je laisse agir le frein moteur. (Conso = 0)
3) je freine en effleurant la pédale de frein. (1 mètre/seconde par seconde)
3) je débraye à 1000t/minute pour ne pas caler.
4) je continue à freiner en dosant, de manière dégressif qui me permet de m’arrêter sans le moindre à-coup.

Étapes sans frein main : pour une légère côte : pour débutant

1) je freine (obligatoire : dans le cas contraire on reculerait puisque qu’on est en pente)
2) je débraye à fond
3) j’enclenche la 1ère vitesse
4) je relève le pied gauche jusqu’au point de patinage
5) je lâche doucement le frein
6) j’appuie sur l’accélérateur pour être à 2000t/minute et aider le véhicule à démarrer
7) je relâche en douceur l’embrayage.

Pour ceux qui maîtrise cette méthode pour débutant, vous pouvez utiliser la méthode classique comme ceux qui ont le permis.

Étapes sans frein main : pour une légère côte : classique

1) je freine
2) je débraye à fond
3) j’enclenche la 1er vitesse
4) je lâche le frein complètement et accélérer à 2000t/mn
5) je lâche en même temps la pédale d’embrayage jusqu’au point de patinage.
6) je lâche progressivement l’embrayage tout en accélérant pour faire avancer le véhicule.

Étapes avec le frein à main :

1) je serre le frein à main
2) je relâche la pédale de frein
3) j’appuie sur la pédale d’embrayage à fond
4) j’enclenche la 1ère vitesse
5) j’ accélère entre 1500t/mn et 2000t/mn
6) je relâche la pédale d’embrayage jusqu’au point de patinage et reste dans cette position
7) je desserre le frein à main complètement
8) je relâche progressivement l’embrayage en l’accompagnant tout en accélérant

Cette technique est à conseiller lorsque le risque de recul est important, ou si un véhicule se trouve juste derrière nous ou de manière générale aux candidats du permis de conduire qui éprouvent des difficultés avec la première ou la deuxième méthode. Le démarrage en côte avec frein à main se révèle également moins fatiguant pour l’embrayage.

A savoir :

1 – tant que l’embrayage ne se trouve pas au point de patinage, vous avez beau accélérer, le véhicule n’avancera pas.

2 – plus vous lâchez vite l’embrayage plus vous allez caler

3 – ne posez jamais le pied gauche au sol à gauche de la pédale, tant que la deuxième n’est pas enclenché.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Aenean euismod bibendum laoreet. Proin gravida dolor sit amet lacus accumsan et viverra justo commodo.

"Pour ce qui est de l'avenir, il ne s'agit pas de le prévoir mais de le rendre possible."


Ellen Beck

Ecrivain

Je pensais être bon en management car j'étais au préalable un excellent équipier...
Mais quand je suis enfin promu manager, je m'aperçois que personne dans mon équipe ne me prend au sérieux. Je découvre que le management s'apprend au quotidien.
Merci à la team Happy Management qui a développé une méthode concrète et orientée 100% terrain !

Samuel Sandoz

Directeur Commercial

En tant que manager, je pensais que je devais tout contrôler, alors que j'avais juste besoin de faire avancer mon équipe au bon endroit...
Résultat après 15 jours : je prend un plaisir fou à faire monter en compétences mon équipe, qui me le rend bien puisque nous venons de tripler nos résultats annuels !

Alexandre Huffenus

Manager dans la Grande Distribution

Il est impératif de prendre en considération les 7 étapes suivantes avant chaque heure de conduite. Ces dernières ne seront pas longues à effectuer et seront bénéfiques pour vous. En effet, elles sont évaluées sur deux points.

LES 7 ÉTAPES :

1) Siège : 

Commencez par régler la distance entre le siège et les pédales. Tout d’abord, assurez-vous que votre bassin soit bien calé au fond du siège. Ceci étant fait, vérifiez que votre jambe gauche soit légèrement fléchie lorsque vous débrayez avec la pointe du pied. Quand la pédale est totalement enfoncée, le talon doit être au sol, sauf pour les petits pieds qui ne pourraient pas toucher le sol. Beaucoup trop d’élèves, et précisément les filles, ont  tendance à s’avancer  trop prés. Concernant les garçons, ils ont quant à eux, tendance à négliger la totalité de l’installation.

Réglez également la hauteur du siège afin d’avoir une bonne visibilité vers l’avant et pour être en mesure de regarder le compte-tour et le compteur intégralement.

2) Dossier :

Le dos et les épaules doivent bien être en appui sur le dossier afin de pouvoir tenir le haut du volant sans avoir le bras complètement tendu. De ce fait, bras et avant- bras doivent donc avoir un angle d’environ 120°. Évitez également  de trop incliner le dossier vers l’arrière puisque vous êtes censé  prendre le haut du volant sans bouger vos épaules.

3) Appui-tête :

Essayez si possible de placer le haut de l’appui-tête au niveau du haut de votre crâne.

4) Volant :

Si l’accessibilité du volant vous pose problème, réglez la profondeur et la hauteur de celui ci. De nombreuses voitures permettent désormais de le faire, alors n’hésitez pas. Prenons un exemple concret : si vous êtes petit en taille et avec de petit bras, votre conduite sera bien meilleure si vous tirez le volant vers vous et que vous le descendez.

5) Je règle les rétroviseurs :

Commencez par le rétroviseur intérieur après que vous soyez assis bien au fond du siège, autrement dit, dans votre position normale de conduite. Vous devez en effet voir le maximum de la lunette arrière bien centrée.

Ensuite, ajustez les rétroviseurs extérieurs. Pour ce faire, mettez d’abord le contact (un tour de clé). La poignée de la portière arrière doit être bien centrée comme sur l’image de gauche. Par conséquent,  je réduis au maximum l’angle mort.

Rétro 1



6) Ceinture : 

Avant tout, mettez votre ceinture de sécurité impérativement avant d’actionner le contact. Vérifiez également qu’elle ne soit pas vrillée et bien tendue car une ceinture pas assez plaquée peut entraîner de graves blessures sous l’effet d’un choc  avant.

Si besoin est, vous pouvez régler la hauteur de la ceinture pour ne pas être gêné  au niveau du cou.

En outre, il importe que vous vérifiiez le bouclage des ceintures de tous les passagers (à l’avant comme à l’arrière), et que les portières soient bien fermées.

Le jour du permis vous pourrez alors dire la phrase suivante  :” Je vérifie que tous les passagers ont bouclé leur ceintures”. Ainsi vous pourrez gagner déjà 1 point sur 31, et un autre point si vous êtes bien installé.

Faites attention car une mauvaise installation augmente la fatigue et favorise le mal de dos.

7) Point mort :

Vérifiez que le levier de vitesse est au point mort.


LES RÉGLAGES :

 Le réglage du volant :

Sous le volant à gauche. Tirez vers vous la commande. Vous pouvez régler la hauteur et la profondeur.

– La commande de l’inclinaison du dossier :

Celle ci se trouve dans l’angle à gauche du siège. Il faut la pousser vers l’arrière.

– La commande pour la profondeur du siège :

Celle ci se trouve sous le siège.

– Pour la hauteur du siège :

La manette se trouve sur le côté gauche. Il suffit d’actionner la commande vers le bas ou le haut plusieurs fois de suite.

– Pour régler la hauteur de l’appui-tête :

Il vous suffit de le tirer vers le haut pour le monter. Pour le descendre appuyez sur le bouton poussoir situé à la base d’une des tiges et exercez une pression vers le bas. Nul besoin de se retourner pour le régler, procédez comme mon élève  ci-dessous.

© 2018 Tous droits réservés - [[Permis conseils avec Anoine]]

[[https://www.youtube.com/channel/UCygHXRAXTsb8JyOeauUVlmA]]

https://www.facebook.com/permisantoine/